Projets territoriaux

En parallèle de l’étude menée sur la faisabilité du SAGE, le comité de pilotage a travaillé sur la possibilité de mettre en place des outils opérationnels à des échelles locales, ce qui permettrait d’engager notamment les actions et travaux nécessaires sur un sous bassin pour répondre de manière plus ciblée et rapide à des problématiques déjà identifiées et urgentes.


Cette idée est parallèle et complémentaire du projet d’émergence d’un SAGE Adour aval, qui serait un outil de concertation et de gouvernance à mettre en place à une échelle élargie, avec une portée règlementaire plus importante, et sur des points stratégiques et de long termes, moins opérationnels qu’un outil de type contrat.


L’outil SAGE permet d’orienter les projets, politiques publiques, etc. vers des objectifs communs et cohérents à une échelle élargie, visant à améliorer la qualité de l’eau et des milieux aquatiques et pour répondre durablement à des enjeux territoriaux forts.


L’outil opérationnel permet de mettre en œuvre de manière concertée et cohérente, à une échelle un peu plus réduite, de nombreuses actions qui visent à répondre plus rapidement sur le court ou moyen terme à des enjeux urgents, forts.


Les deux démarches sont donc liées et tout particulièrement complémentaires. Elles doivent s’alimenter l’une et l’autre.

 

 

4 secteurs

4 « sous-bassins » ont été étudiés dans le cadre de l’animation menée pour la mise en place de projets territoriaux : l’estuaire, les barthes, le sous bassin de l’Aran et le sous bassin de l’Ardanavy.


Deux zones prioritaires ont été mises en évidence du fait d’enjeux majeurs et/ou d’une attente forte des acteurs locaux : les barthes et l’estuaire.


Le travail se poursuit actuellement, en particulier sur ces deux secteurs, pour évaluer la faisabilité et éventuellement formaliser la mise en place d’outils locaux.


Chaque secteur a fait l’objet d’une fiche spécifique qui reprend les enjeux du secteur, les acteurs en présence et démarches an cours, et les idées de démarches opérationnelles identifiées pouvant être nécessaires. Elles ont été travaillées en groupes de travail techniques spécifiquement constitués pour chacun des secteurs et associant des acteurs concernés qui ne font pas partie du comité de pilotage de l’étude.


Ces fiches sont des documents de travail en constante évolution.

 

Télécharger la fiche du secteur "Aran"

Télécharger la fiche du secteur "Ardanavy"

Télécharger la fiche du secteur "Barthes"

Télécharger la fiche du secteur "Estuaire"

 

A noter : ces fiches sont des documents de travail, fortement susceptibles d’évoluer selon les possibilités de formalisation d’outils sur les territoires. Elles ne présagent en rien des outils qui seront ou pas effectivement mis en place. Elles servent à alimenter les réflexions.

 

 

Le projet de contrat "estuaire"

Sur le secteur "estuaire", un projet global de contrat est en cours de réflexion. Ce projet unique mobiliserait deux outils de l'Agence de l'Eau Adour-Garonne pour mettre en place des programmes d'actions pour l'eau et les milieux aquatiques : le contrat territorial et le contrat portuaire.

 

L'Institution Adour, en partenariat avec les acteurs locaux concernés réunis dans un comité de pilotage dédié, a réalisé le diagnostic de territoire préalable et nécessaire à la mise en place des outils. Ce document a été validé en comité de pilotage en novembre 2015. Il est disponible sur le lien suivant :

 

Télécharger le diagnostic du secteur "estuaire"

(un document de meilleure qualité d'image est disponible sur demande)