Lors de l’état des lieux du SAGE Midouze, le bassin versant du Midou(r) est apparu en déséquilibre quantitatif entre les ressources existantes, les besoins du milieu et les usages actuels.
Pour répondre à ce déficit, la Commission Locale de l’Eau a inscrit 3 types d’actions dans le SAGE : économies d’eau, meilleure gestion des ressources existantes et si besoin création de nouvelles ressources.

Carte de la situation quantitative du Midour

Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre opérationnelle du volet quantitatif du SAGE Midouze, l’Institution Adour s’est engagée dans une démarche de projet de territoire, permettant une approche concertée de la problématique quantitative sur un bassin versant, ici le bassin hydrographique du Midour.


Vous trouverez sur cette page dédiée au projet de territoire du Midour une présentation de la démarche, et des instances spécifiques et locales à ce territoire, la concertation menée ainsi que les documents et études produits.