Des ressources en eau variées

Le territoire du SAGE Adour englobe le bassin de l’Adour des sources au confluent des Luys réunis, à l’exclusion des sous-bassins de la Midouze, du Louts et des Luys. Il dispose de ressources naturelles en eau variées :

  • les eaux superficielles d’une dizaine de cours d’eau principaux, dont l’alimentation est principalement tributaire des apports pluviométriques. La présence d’un important système de canaux de dérivation dans la vallée de l’Adour entre Bagnères-de-Bigorre et Aire-sur-l’Adour, constitue une spécificité du bassin;
  • plusieurs niveaux de nappes aquifères, qui couvrent plus de 1.500km², la plus importante étant celle de l’Adour. Il faut noter le rôle particulier joué par une partie de la nappe alluviale en relation étroite avec les écoulements de l’Adour (et de l’Echez) dès les environs de Tarbes.

Un territoire vaste aux usages nombreux

Le territoire du SAGE de l’Adour amont est vaste : avec environ 4.500 km², il représente environ 25% du bassin versant total de l’Adour. Relativement peu peuplé, il compte environ 277.000 habitants, soit une densité moyenne de 60 habitants par kilomètre carré (la moitié de la densité moyenne française). Une part importante de cette population est concentrée dans la vallée de l’Adour.

Une grande partie de la surface du territoire est mise en valeur par l’activité agricole. Le secteur industriel, peu développé, épars et diversifié, repose sur les activités liées à l’agroalimentaire, à la métallurgie, à l’aéronautique et à l’hydroélectricité. Le principal domaine d’activité reste cependant celui des services, avec en particulier un secteur touristique important, dont une partie est liée à l’eau (thermalisme, sports nautiques).

Le patrimoine naturel du territoire est très riche, tant en milieux et habitats qu’en espèces végétales et animales.

 

Périmètre du SAGE Adour Amont

Télécharger l'arrêté de périmètre du SAGE Adour amont.

 

Cartographie : observatoire de l'eau du bassin de l'Adour (novembre 2005).

 

Carte du Bassin Versant

De nombreux acteurs de l’eau

À l’intérieur du territoire, la gestion de l’eau mobilise de nombreux acteurs, qui s’impliquent à divers titres dans les missions de réglementation, de planification à diverses échelles (établissements publics et collectivités), et dans les actions concrètes liées à la fourniture d’eau potable, à l’assainissement, à l’entretien des cours d’eau, et de façon plus générale aux divers aspects liés à la promotion et à la rationalisation des divers usages, ainsi qu’à la connaissance, la protection et la conservation des milieux aquatiques.

Le bassin en quelques chiffres

. 4.513 km²
. 488 communes des Hautes-Pyrénées (240), du Gers (66), des Landes (93) et des Pyrénées-Atlantiques (89)
. 276.600 habitants
. 230 km de linéaire d’Adour
. Affluents principaux : Arros, Esteous, Echez, Louet, Lees, Bahus et Gabas
. Pluviométrie : 1 000 mm/an en moyenne sur le territoire
. 50 zones naturelles d’intérêt faunistique et floristique
. 10 sites Natura 2000 en totalité ou en partie dans le territoire du SAGE (20.200 ha)
. Principales agglomérations : Tarbes et Dax
. Surface agricole utile : environ 52 % de la superficie du territoire
. Emplois : agriculture (9%), industrie (15%), services (71%)
. Prélèvements en eau : environ 220 Mm3, dont 80% en été ; agriculture (79%), eau potable (25%), industrie (6%)