Les principes de la concertation et du dialogue territorial

La concertation et le dialogue territorial vont permettre de construire ensemble un projet partagé sur le bassin versant du Midour, avec une approche collective de la problématique quantitative.


Les acteurs et usagers du périmètre du projet de territoire vont être rencontrés afin d’appréhender leurs attentes, prendre en compte leurs connaissances de problématiques locales ou leur vision du bassin versant, solliciter leur avis sur les étapes du projet de territoire et les études.


Il est attendu des usagers une participation active, afin que le projet de territoire identifie des solutions partagées et acceptées par tous.

 

Principes généraux du dialogue territorial :

Ecoute active tout le long de la démarche, respect de chacun, partage du temps de parole, ne pas revenir sur les points validés au cours de la démarche.

 

 

Acteurs du territoire du Midour

Liste des acteurs du territoire du Midour identifiés pour une participation à la concertation

 

 

 

 

Le dialogue territorial

L'accompagnement du dialogue territorial

 

L'Institution Adour, structure animatrice du Projet de territoire, est accompagnée tout au long de la démarche par un prestataire externe chargé de l'accompagnement au dialogue territorial et à la communication. Il s'agit du groupement Lisode/MC2 Consultants.

 

Des entretiens avec les acteurs du territoire et des ateliers participatifs vont être organisés à chaque étape de la démarche selon l'organisation prévisionnelle suivante :

 

adour_files/pdf/institution_adour/Projet de territoire Midour/calendrier_dialogue_territorial2.jpg

 

 

 

 

 

Les garants de la concertation

Contexte :

 

Le Projet de territoire du Midour constitue une démarche de concertation pour la mise en oeuvre d'une gestion quantitative partagée de la ressource en eau. En conséquence, elle implique une participation des acteurs du bassin versant pour la co-construction et la validation de chaque étape du projet.

 

Afin de s'assurer de la neutralité de la démarche et de la mise en oeuvre d'une concertation efficace, l'Institution Adour, structure animatrice, a sollicité les services de l'Etat pour la nomination d'un garant.

 

Ainsi, Monsieur le Préfet des Landes, préfet coordonnateur du bassin de l'Adour, a nommé Monsieur André ETCHELECOU (ancien universitaire, membre de la Commission Nationale du Débat Public) et Monsieur Jean-Yves MADEC (ancien Président du Tribunal Administratif de Pau) pour assurer cette mission de garants de la concertation.

 

 

Missions et rôles des garants :

 

Mission des garants du projet de territoire Midour

 

La circulaire ministérielle du 4 juin 2015 prévoyant une construction partagée et la prise en compte des intérêts de chacun, les garants doivent s'assurer de la mise en oeuvre d'une démarche participative et de concertation, avec un travail collectif. Ils constituent des observateurs externes, indépendants, neutres et impartiaux de la démarche du projet de territoire, n'ayant aucun intérêt personnel ou engagement sur le bassin versant du Midour.

 

Les garants pourront participer à toutes les réunions du comité de pilotage et du comité technique, aux ateliers de concertation et aux réunions publiques, ceci afin de s'assurer de la neutralité de l'animation et des débats, d'une égale répartition du temps de parole entre les acteurs et d'une retranscription fidèle dans un compte-rendu des débats d'une réunion.

 

De même, lors de la concertation, les garants veilleront à ce que tous les usagers puissent présenter des observations et des propositions, et à ce qu'une réponse leur soit apportée. En tant qu'observateurs externes de la concertation, ils pourront proposer des actions ou des recommandations pour faciliter et améliorer la concertation si nécessaire.

 

Les garants dresseront un bilan de la concertation sous la forme d'un rapport en fin de démarche du projet de territoire.

 

 

Contact - Garants de la concertation du projet de territoire du Midour :

 

Monsieur André ETCHELECOU

Monsieur Jean-Yves MADEC

 

Pour tout contact ou demande de renseignements, cliquez ici.